Clairette de Die

Éclosion de saveurs

LA CLAIRETTE DE DIE

Cépages et vinification / Secrets de fabrications

Du muscat, une once de clairette

La Clairette de Die Tradition représente la production principale des viticulteurs du Diois. Elle s’élabore selon une technique de vinification qui lui est propre : la « méthode dioise ancestrale »Le secret de sa fabrication repose sur deux cépagesLe muscat blanc, dont les grappes sont constituées de petits grains serrés, est présent au minimum à 75 %. La clairette blanche, aux grains oblongs, allège le goût sucré du muscat et apporte de la finesse au vin.

Procédé de vinification

Après parfois plus de six semaines de cueillette du raisin, la fin des vendanges annonce la venue d’une autre période : le temps de la vinification. Le raisin, soigneusement pressé, est mis en cuve et conservé à basse température, comme les Voconces l’avaient expérimenté dans l’Antiquité en conservant les jarres dans l’eau glacée de leurs rivières.

Une fermentation incomplète

Un début de fermentation, lent pour ne pas perdre le précieux sucre des raisins, commence alors. Il dure au minimum de un à deux mois. Avant que le moût de raisin ne se transforme totalement en vin, il est mis en bouteille et conservé encore quatre mois, parfois plus. Dans les caves maintenues à une température avoisinant les 12 °C, les bouteilles sont jalousement gardées par les producteurs. La fermentation peut ainsi continuer son travail. Elle s’arrêtera naturellement lorsque le vin aura atteint un degré d’alcool proche de 7° à 9° et sera prêt à être commercialisé.